Bonnes résolutions 2015, parlons plutôt d’amour…

[ Điểm đánh giá5/5 ]1 người đã bình chọn
Đã xem: 1534 | Cập nhật lần cuối: 1/11/2015 6:20:10 PM | RSS | Bản để in | Bản gửi email

Quel regard poser sur sa vie en ce début d'année ? Le 16 décembre dernier, Roberto Begnini intervenait sur la chaine italienne « RAI 1 » à propos des 10 commandements. Pour lui, loin des morales scrupuleuses, le centre brûlant des 10 commandemants, c'est l'amour : l'amour d'un couple, l'amour d'un fils, mais, ce qui est plus original à la télévision, l'amour de Dieu pour son peuple et pour chacun de nous. Avant de prendre des résolutions de trop courtes vues, voici quelques extraits pour nous aider à bien commencer l'année.

Déjà, dans "La vie est belle" (1997), récompensé par trois Oscars, Roberto Begnini évoquait l’amour d’un père, un amour qui va jusqu’à la mort pour protéger son fils des horreurs de la guerre. La même préoccupation se retrouvait dans « Pinocchio » (2002), où le père ne trouvait le sens de sa vie et de son art que dans l’amour pour son fils. En 2006, dans "Totto Dante", il faisait vivre en un mémorable monologue la traversée de la Divine Comédie, où c'est bien l'amour qui met le poète en mouvement à travers l'enfer et le paradis, afin de retrouver Béatrice. On y redécouvrait combien de personnages souffraient ou se réjouissaient d’avoir vécu un amour sans limite, sans demi-mesure.

Bonnes résolutions 2015, parlons plutôt d’amour…

Cette intervention à la télévision italienne était donc dans la continuité d'une oeuvre si humaine. Pour lui, les 10 commandemants n'ont de sens qu'interprétés à la lumière de l'amour. C'est d'ailleurs ce qui leur confère une si grande actualité : « le problème fondamental d’aujourd’hui demeure toujours le même : aimer. Il ne nous reste pas beaucoup de temps, il faut se hâter. Hâtons-nous d'aimer ! »

Voici quelques citations de la fin de ce spectacle télévisé qui aura duré 4 heures :

« Tout est amour et l’amour coïncide avec le bonheur. Cherchez dès maintenant le bonheur. Ils nous l’ont donné à nous tous, mais c’était un cadeau si beau qu’on l’a caché. Et beaucoup ne se rappellent plus où ils l’ont mis. Faites tout apparaitre, il y a le bonheur, il est là ! Et même s’il nous oublie, nous devons toujours nous rappeler de lui. »

« Il nous faut offrir à nos parents nos journées, notre temps, ce temps qu’on dit ne jamais avoir. Mais alors quel temps en plus nous offre Dieu ? Celui que nous offrons et que nous donnons aux autres, et qui nous est rendu décuplé. Cherche en toi les journées que tu croyais ne pas avoir, cherche-les… moi je te les ai données. »

« Et n’ayez pas peur de mourir, mais plutôt de ne jamais commencer à vivre réellement. C’est là l’éternité. Nous devons dire oui à la vie, nous agenouiller devant l’existence. »

« Lancez-vous dans l’existence maintenant parce que si vous ne trouvez rien maintenant, vous ne trouverez jamais. »

« Qu’est ce qui brûle sans se consumer ? L’amour. Quand nous sommes amoureux, ça s’enflamme, mais ça ne se consume pas. »

Et à propos du dernier commandement : « Ce n’est pas un hasard que ce soit le dernier : ‘Ton Dieu’ sont les premières paroles, ‘Ton prochain’ sont les dernières. Il semble qu’Il les a placées exprès comme pour nous dire ‘Moi Je suis Ton prochain’ . »

Mauricio Mugno

Source: terredecompassion.com